Château Capion

Château Capion

L'HISTOIRE DU CHÂTEAU CAPION


Au XXe siècle, Château Capion change plusieurs fois de mains. En 1900, il fut vendu à la famille de marchands de vin Wormser, qui fut déportée à Auschwitz en 1944 et y périt. Dans les années 60, le château appartenait à la famille Salasc, dont les terres avaient été auparavant expropriées pour la création du lac du Salagou près de Lodève.


En 1996, les Bürher emménagent au Château Capion et commencent à rénover et à réaménager le parc du château, créant une fontaine, un jardin à la française, un bassin d'agrément et un pigeonnier à l'italienne.

En 2016, Château Capion est racheté par Oleg Chirkunov, qui rénove le vignoble existant et initie la conversion au vin biologique.

 

Chateau_Capion_3

 

C'est le début d'une nouvelle étape dans l'histoire de cette belle propriété au milieu d'un paysage sauvage et romantique, qui va renouer avec de plus beaux temps anciens. A une époque où le vin était encore largement produit sans produits chimiques et où l'environnement était encore respecté. La vie sociale devrait également reprendre au Château Capion. Aujourd'hui, des dégustations de vin régulières et des événements culturels populaires et très fréquentés ont lieu ici.

 

Chateau-Capion-1


La construction originale du château au XVIe siècle est mentionnée dans des manuscrits anciens. A cette époque, le domaine agricole (hors château) se composait de maisons et de jardins, de terres agricoles, de vignes, d'oliveraies, de forêts et de pâturages. Ils couvraient une superficie de plus de soixante hectares, dont 12 hectares couverts de vignes. Cette terre est irriguée par un ruisseau à débit constant, le Gassac, qui selon la saison peut se transformer en torrent venu des Cévennes.

Dans les années 1880, de sérieux travaux commencèrent pour redonner au château sa splendeur d'antan, qui fut complétée par la construction de grandes caves et dépendances ; et en même temps, M. Keittinger, le propriétaire à l'époque, a ajouté de grandes caves et dépendances à la propriété.

Lorsque le phylloxéra s'abat sur la France en 1863, que les prix du vin s'envolent et par la suite déciment le vignoble Capion comme tant d'autres, M. Keittinger importe des vignes américaines résistantes au phylloxéra et y greffe les greffons français restants. De cette façon, il a sauvé sa cave.

 

LE DOMAINE DU CHÂTEAU CAPION

Les réservoirs en béton d'origine qui ont été construits dans la cave à vin dans les années 1950 contenaient 2 000 hectolitres de vin. Entre-temps, ceux-ci ont été remplacés par des réservoirs en acier inoxydable à réglage thermostatique. Aujourd'hui les raisins de chaque parcelle et de chaque cépage sont vinifiés séparément. Les micro-sélections, c'est-à-dire de petites quantités de vendanges particulièrement bonnes provenant de parcelles particulièrement bonnes, sont vinifiées en petits conteneurs de 25 hectolitres.

Le grand projet de refonte et de modernisation de la cave a débuté en 2017. Les réseaux d'eau chaude et froide permettant de contrôler la température pendant la vinification sont désormais informatisés et l'ensemble du chai est connecté à ce système de thermorégulation via des pompes à chaleur plus respectueuses de l'environnement.

La vinification se fait désormais en écoulement gravitaire, dans lequel les étapes de travail successives se déroulent à différents niveaux et les raisins, le moût et le vin ne se déplacent plus mécaniquement avec des broches et des pompes, mais plus doucement par leur gravité d'un niveau à l'autre.

Chateau-Capion-2


Après tout, des fûts de chêne de haute qualité de fabricants renommés tels que Boutes, Taransaud, Darnajou et Chassin sont utilisés pour élever les vins biologiques du Château Capion. Ils sont disponibles en différentes tailles (225, 500 et 1500 litres) et sont spécialement sélectionnés pour chaque vin. De plus, des récipients en béton en forme d'œuf et des amphores sont expérimentés et utilisés pour la fermentation et la maturation des vins afin de découvrir comment ceux-ci influencent la pureté et l'équilibre d'un vin.

 

LES VENDANGES

Les vendanges se font entièrement à la main. Chaque raisin est trié à la vigne avant d'être transporté en petites caisses à la cave et stocké en chambre froide pour sa conservation. Ils sont ensuite placés sur un tapis roulant et triés à nouveau, les raisins inférieurs étant triés.
Tous les raisins sont vinifiés séparément pour chaque parcelle. Certains cépages comme le Grenache et la Syrah sont isolés dans les vignes pour pousser en micro-parcelles au sein d'une plus grande parcelle. Le but de la vinification est de sélectionner les meilleures vignes en fonction de la nature du sol et de la qualité des raisins.

 

VIGNOBLE ET TERROIR

Le domaine Château Capion est un domaine viticole de 45 hectares au terroir unique. Il y a un dénivelé de 200 mètres entre le vignoble le plus bas et le plus haut des Terrasses du Larzac (l'appellation) et comprend trois grandes zones géologiques, à savoir le grès et l'argile de Montpellier, les graves calcaires et les limons alluviaux. Cette Les habitats, la biodiversité omniprésente et les différences climatiques du vignoble de Château Capion se nuancent dans des vins qui expriment leur origine par leur puissance et leur finesse.

Pour réussir la culture de la vigne, une connaissance approfondie du sol est indispensable. Avec l'aide des pédologues Claude et Lydia Bourguignon, chaque propriété près de Capion a été examinée en profondeur et les structures du sol ont été cartographiées. Cela vous permet de réagir aux moindres écarts et d'aligner le travail dans les vignes en conséquence.

Prendre soin du vignoble, c'est respecter le délicat écosystème du sol. C'est aussi une culture soignée de la vigne. De l'arrachage d'une souche de vigne au nouage en cordons jusqu'à la fertilisation, l'ouverture de la zone fruitière de la vigne, tout est contrôlé et réalisé à la main. Par ailleurs, le domaine a anticipé et promu sa certification en agriculture biologique. Tous les produits phytosanitaires utilisés au Château Capion sont certifiés bio depuis 2016. Les premiers vins bio de 2016, 2017 et 2018 élevés en barriques plus longtemps sont officiellement des vins bio en conversion et les vins certifiés bio des millésimes plus jeunes seront également disponibles chez nous prochainement.

 

LES CÉPAGES

Syrah, Grenache, Cinsault, Mourvèdre et Cabernet Sauvignon sont les cépages rouges. Viognier, Roussanne, Vermentino, Chardonnay, Clairette, Grenache Blanc et Bourboulenc sont cultivés pour les vins blancs. L'âge moyen des vignes est de trente ans.

 

LE SOL DANS LES VIGNOBLES

Dans les vignes supérieures, il y a partout des pierres de couleur crème, certaines aussi grosses que des pavés. Ce sont des dépôts lacustres de calcaires, de grès et d'argiles montpelliéraines qui emmagasinent la chaleur du jour et la restituent à l'environnement après le coucher du soleil et favorisent la maturité phénolique des raisins. Pour cette raison, la plupart des raisins de Syrah proviennent de cette partie supérieure du vignoble avec ses sols argilo-calcaires et son sous-sol de sable et de limon pour les grands vins du Château Capion.

Un étage plus bas, vous passez sur la bande géologique dite centrale de la propriété et marchez sur du sable, des galets et graviers solidifiés. Ce terroir légèrement drainant est parfait pour nos cépages Mourvèdre, Syrah, Grenache et Cinsault.

Au niveau inférieur près de la rivière Hérault, que l'on aperçoit à travers les arbres de la vallée en contrebas, vous vous trouvez sur des dépôts d'argile et de sable. Les cépages blancs y sont cultivés.