Château de Bayle

Château de Bayle

Le Château de Bayle est en passe de produire du vin en biodynamie dans les vignes d'un ancien monastère près de Bordeaux.

Le Château de Bayle est situé sur les hauteurs de Targon dans l'Entre-deux-Mers en Gironde. Le bâtiment a été construit comme une Chartreuse en 1756. Ce lieu historique fut longtemps dédié à la viticulture jusqu'à ce qu'il s'arrête avec l'abandon du monastère.

Seuls Serge Chauveau (amateur de vin, géobiologiste et bioénergétique) et Claudine Chauveau ont redécouvert les excellentes propriétés des 10 hectares de vignes en légère pente sur des sols argilo-calcaires.


Serge Chauveau promet de veiller à ce que les vignes reçoivent les soins qu'elles méritent. Avec des méthodes biodynamiques, nous accompagnerons les vignes, les soutiendrons, stimulerons leur santé et produirons du vin biologique pur.

Sur le chemin, un vigneron a pour mission de régénérer la vigne par biodynamie.

 

Château-de-Bayle


La nature du vignoble

La vigne est une liane ligneuse. Il est profondément enraciné dans le sol et, année après année, il cherche à s'élever à travers ses vrilles et son bois. Il peut vivre cent ans ou plus. C'est une plante au pouvoir végétatif extrême, elle est très ouverte et sensible à son environnement. Le vigneron essaie de canaliser cette puissance végétale montante vers la lumière.


Viticulture biodynamique

Il s'agit de restaurer la diversité des plantes et des animaux. Enherbement entre les rangs, travail du sol adapté et limité sont les premières améliorations du vignoble. En réintégrant haies et arbres, les animaux retrouvent un habitat. Cela vous mène
sol vivant et organique.

À cette fin, nous utilisons du compost biodynamique, qui est stimulé par des préparations à base de plantes pour équilibrer et revitaliser le sol.


Nous renforçons la connexion à la terre et au ciel

D'une part la vigne est ancrée profondément dans le sol et d'autre part elle tente de s'élever verticalement. L'utilisation de préparations biodynamiques à base de fumier de corne et de silice de corne est indispensable. L'effet est particulièrement visible : le fumier de corne renforce la formation des racines et favorise une meilleure résistance à la sécheresse et favorise les éléments minéraux. La silice de corne améliore la gestion de la lumière de la plante en favorisant la formation de sucre et la richesse des arômes. Cela rend la vigne plus résistante aux maladies. Pendant une année, le vigneron en biodynamie renforce la santé et la résilience des vignes avec diverses tisanes.


Le but du vigneron travaillant en biodynamie

Il doit accompagner la vigne, la soutenir, favoriser la santé et produire un vin de qualité qui soit à la fois l'expression du cépage, du terroir, du millésime et du vigneron.

 

Dans la cave à vin

La vinification se fait bien entendu selon la vieille tradition. Pas de chimie ! Juste un peu de soufre est ajouté à la fin.

 

Chateau_de-Bayle-Weinkeller
 

Notre histoire

En tant qu'amateurs de vin, nous avons voulu allier notre passion à nos connaissances, à la fois en bioénergie et en géobiologie. En tant qu'ingénieurs et enseignants, nous voulions renouer avec la nature. En conséquence, il n'y avait pas moyen de contourner la biodynamie.

En tant que géobiologistes et bioénergétiques, nous étions curieux d'identifier et d'observer les forces invisibles qui agissent à la fois dans la nature et à travers les préparations biodynamiques.

Pour nous, le vin est l'union des forces de la lumière et de la terre. La maîtrise des éléments invisibles et la compréhension alchimique du vin nous obligent à le produire dans sa forme la plus pure.

Nous travaillons humblement la terre et la vigne en observant et en expérimentant le Tellure et les Forces Cosmiques à l'œuvre.
Le savoir-faire et l'expérience que nous avons acquis dans ce domaine nous permettent d'élaborer des vins de grande qualité.

Si on ne voit pas quelque chose, ça ne veut pas dire qu'il n'existe pas, dit Serge Chauveau. Nous prenons soin du sol avec la géobiologie. Avec la bioénergie, les gens retrouvent leur fluidité et perdent leur inconfort.
Faire l'un sans l'autre n'a aucun sens.
 

Géobiologie

L'énergie cosmique vient du soleil, des étoiles et de la lune. L'énergie tellurique provient du centre de la terre et de la croûte terrestre (biotransparence).

Chacun des métaux contenus dans le sous-sol de notre planète est à l'origine d'un réseau invisible en trois dimensions (cloisons alternant positive et négative). Ces énergies sont invisibles mais bien réelles. Certaines raies telluriques et certains phénomènes cosmiques peuvent réduire le potentiel énergétique d'un lieu et par conséquent celui des habitants. Cela conduit à une diminution significative du champ vital pouvant aller jusqu'à 70 % pour le résident, selon le type et la polarité de la perturbation. Le type, la durée d'exposition aux phénomènes et la localisation d'un corps deviendront ainsi les La nature, la durée d'exposition aux phénomènes, et la localisation sur un corps vont ainsi conditionner les symptômes.

 

Château-de-Bayle-Baum-1.jpg Château-de-Bayle-Baum-2.jpg  Château-de-Bayle-Baum-3.jpg


Notez la croissance inégale de ces arbres. Lors de la plantation de jeunes vignes, il est important d'éviter les emplacements avec ces énergies négatives.