Imprimer

Château Ferriere, vin biodynamique, Demeter, Biodyvin

Château Ferriere, vin biodynamique, Demeter, Biodyvin


L'objectif des familles propriétaires a toujours été de garder le Château Ferrier dans la famille le plus longtemps possible.


A la fin du XVIIème siècle, M. Gabriel Ferrière, courtier maritime de renom, rachète ce domaine viticole au cœur du vignoble de Margaux et lui donne son nom de famille. En tant que médiateur royal, c'est d'abord le père, puis son fils, qui est le principal responsable du roi Louis XV. servi et souhaite élaborer et livrer de grands vins pour les réceptions royales.

 

Deux siècles plus tard, les propriétaires du Château Ferrière étaient fiers que la propriété soit classée château de troisième classe (Troisième Grand Cru Classée). Au fil du temps, Château Ferrière a perdu un peu de son lustre d'antan et à la fin des années 1980, après près de 300 ans dans la famille Ferrière, il a été repris par une autre famille bordelaise appelée Merlaut. La propriétaire est devenue Bernadette Merlaut-Villars, qui s'est consacrée à restaurer l'ancienne splendeur du Château Ferrière avec de nouvelles idées.


UNE DEUXIÈME FEMME DEVIENT PROPRIÉTAIRE DU CHATEAU FERRIERE

Après le décès accidentel de Bernadette Merlaut, sa fille Claire hérite prématurément de la propriété. Elle n'avait que 25 ans. Depuis, elle se révèle être une vigneronne passionnée et avant-gardiste, affirmant son propre style et orientant Château Ferrière vers une agriculture biodynamique. Claire sait qu'un jour elle transmettra un vignoble en parfait état sanitaire à sa fille Jeanne, propriétaire de Château Ferrière depuis la troisième génération.


UN PIONNIER DE LA BIODYNAMIQUE PROVOQUE L'INTÉRÊT DU MONDE DES VINS DE BORDELAISER

Avec méthode et détermination, Claire repense toute la chaîne de production et revient à une forme de viticulture vertueuse : la réintégration de la biodiversité et l'abandon de l'usage de produits chimiques. Cela a naturellement conduit à une démarche de conversion et à l'obtention d'une certification biodynamique pour les vignes et les vins de Château Ferrière.

Pionnier de la biodynamie dans le Médoc, Château Ferrière suscite des vocations. Elle devient la division Médocaine du Mouvement de l’Agriculture BioDynamique (MABD). L'équipe technique accompagne les vignerons dans la transition, les fédère et les prépare aux méthodes biodynamiques.
 


Chateau-Ferriere-Grand-Cru-Classee-Medoc

Château Ferrière dans le Médoc - Margaux

 

BRÈVE INTRODUCTION À LA BIODYNAMIQUE

Pour obtenir la certification biodynamie, deux pratiques 100% naturelles sont indispensables, en plus de suivre le calendrier lunaire. Pour enrichir le sol, du fumier de corne (préparation 500) : Les cornes de vache remplies de fumier sont enfouies pendant 6 mois en hiver. Après dynamisation et brassage, il est pulvérisé et pulvérisé sur le sol pour relancer l'activité biologique. Pour stimuler la croissance de la partie aérienne de la vigne, on utilise de la silice de corne (préparation 501) : de la roche de quartz est broyée, diluée et versée dans des cornes de vache, qui sont enfouies pendant les cinq mois d'été. Le mélange est ensuite dynamisé et pulvérisé sur la vigne pour attirer davantage de lumière. De plus, des préparations à base de plantes sont utilisées pour tout traitement préventif : décoction de prêle, tisane d'ortie, tisane de pissenlit, extrait de valériane, extrait fermenté de consoude, etc.


LA PRATIQUE DE LA BIODYNAMIQUE

Pratiquer la biodynamie n'est pas une recette. Les différentes préparations se complètent et fonctionnent en synergie. Ils font l'objet de nos itinéraires techniques en fonction de leur pertinence, qui dépend notamment du climat, du stade de végétation et de la présence éventuelle d'agents pathogènes.

PLUS QUE DES PRINCIPES BIODYNAMIQUES :

Fertilisation verte : fève, moutarde, seigle, avoine, trèfle, radis fourrager, pois fourrager, betterave fourragère, lotier corniculé, lupin bleu, lin...

Au Château Ferrière, nous allons au-delà des principes de la biodynamie. L'engrais vert s'étend également sur l'ensemble du vignoble. La sélection des semences dépend des besoins de chaque parcelle et de l'âge des vignes. Ces plants maintiennent la fraîcheur du sol en été et sont particulièrement importants pour sa structure (aération, limitation du compactage). Ils limitent également leur oxydation et donc la survenue de maladies. Ils accueillent la micro et macro faune du vignoble, multipliant la biodiversité, y compris la vie microbienne du sol. Lors de sa dégradation biologique, la biomasse croît et devient de l'humus.

Enfin, la plantation de haies autour et au sein des parcelles rétablit des corridors végétaux, ce qui profite également à la biodiversité.

 

LES VIEILLES VIGNES - UN PATRIMOINE HISTORIQUE UNIQUE.

Plus d'un tiers des vignes du domaine, composées des quatre cépages Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot, ont été plantés au début des années 1950. Ces vieilles vignes ne sont pas issues d'une sélection clonale

et ont donc leur propre identité. Avec leurs racines très profondes, ils offrent des fruits concentrés aux arômes complexes et puissants. Ils sont également utilisés pour planter de nouvelles vignes (sélection massale).

 

Chateau-Ferriere-vieille-vigne

Château Ferrière - Vieille Vigne


CHÂTEAU FERRIERE - UN VIN FIN BIODYNAMIQUE

Le domaine a été certifié biologique en 2015 et biodynamique en 2018.
Château Ferrière est également la seule plante classée à être certifiée biodynamique deux fois par Demeter et Biodyvin. C'est l'une des rares cultures classées à être certifiée biodynamique non seulement à la vigne mais aussi en cave.

Pour y parvenir, Ferrière développe son propre levain pour la fermentation, évite tout additif lors de la vinification et limite l'ajout de soufre au strict minimum.

20 % du vin est élevé dans de petits fûts en béton de forme ovoïde développés par la cave en 2012, et l'essentiel du vieillissement a lieu en fûts de chêne.

Cette approche donne naissance à des vins plus minéraux, plus frais et plus vibrants, exprimant pleinement le terroir de manière tout à fait naturelle.


DONNÉES TECHNIQUES

24 hectares de vignes au centre de l'appellation Margaux

Sol de graves profondes sur marnes calcaires

Niveau de cépage : 51% Cabernet Sauvignon, 41% Merlot, 6% Petit Verdot, 2%
Cabernet Franc

L'équipe : la propriétaire Claire Villars-Lurton, le directeur technique Gérard Fenouillet, le consultant œnologique Eric Boissenot.


Affichage par page
Trier par

Nouveau Château Ferriere, Margaux 3ème Grand Cru Classé, vin biodynamique, de € 57,60

Référence: 0450

bientôt disponible

58,00 / bouteille(s) *
1 l = 77,33 €

Nouveau Château Fonroque, Saint Emilion Grand Cru Classé, vin biodyn., de 41,60€

Référence: 0455

bientôt disponible

42,00 / bouteille(s) *
1 l = 56,00 €

Nouveau Château Mazeryes, Pomerol AOC, vin biodynamique, de 33,60€

Référence: 0452

bientôt disponible

34,00 / bouteille(s) *
1 l = 45,33 €
*
Prix incl. TVA., plus expédition