Qui sommes nous

Qui sommes nous

Retour aux sourcesUrsula_und_Erich_1

Aujourd'hui, je sais pourquoi la récolte de pommes de terre de mes parents a toujours été inférieure à celle de nos voisins, qui fournissaient également plus de lait à la laiterie, bien qu'ils n'aient pas eu plus de vaches ou de champ particulièrement plus grand. Enfant, je doutais de la qualité d'agriculteur de mon père et de son père avant lui, eux qui ne suivaient pas la tendance de "l'agriculture moderne" et de ses produits miraculeux.

Je n'ai pas su, à l'époque, reconnaitre la valeur de leur philosophie. J'ai choisi une formation de cuisiner et de gestion hôtelière. Cette formation, je l'ai suivie plusieurs années dans des hôtels de luxe et des restaurants en Suède, en Angleterre, aux Bahamas et en France. Pendant ce temps, j'ai développé un vif intérêt pour le vin. En étant en contact permanent avec la nourriture, je me suis aperçu de l'impact négatif de la production alimentaire industrielle (élevage de masse, utilisation de produits chimiques toxiques dans les étables, sur les champs et dans les vignobles) sur la qualité des produits dont on pourrait presque discuter l'adjectif d'"alimentaire". Le luxe, omniprésent dans mon environnement de travail, les invités célèbres de la politique, de l'industrie et du show-business m'ont impressionné au début. Très vite, cet univers m'a paru trompeur, superficiel et ne correspondait plus à mes attentes.

Alors, un retour aux sources (presque) s'est imposé à nous (m'étant marié entre temps). Nous avons cette conviction en commun et c'est avec elle que nous travaillons en ce moment. Nous ne sommes pas devenus viticulteurs en agriculture biologique, mais plutôt premiers importateurs et distributeurs de vins biologiques en Allemagne, en 1983. Quiconque connaît les quantités de produits chimiques toxiques utlisées dans la viticulture conventionnelle, quiconque sait comment les vins sont manipulés, n'aime plus les boire. Nous ne voulions plus les vendre. Non seulement nous n'y trouvions pas de plaisir, mais notre conscience environnementale, alors florissante, nous a poussés à changer de cap.

Nous avons élargi notre horizon viticole grâce à de nombreuses excursions dans les régions productrices, où nous avons visité des domaines, parcouru les vignobles, discuté avec des vignerons et participé à la vinification. Le contact direct avec nos producteurs est important pour nous, afin de pouvoir travailler comme un intermédiaire fiable et passionné entre ces artisans du vin et nos clients. Nous achetons seulement là où les vignes sont le plus isolées, protégées, situées dans un environnement écologiquement intact et naturel et dont la distance avec leurs collègues travaillant de manière conventionnelle permet d'éviter de recevoir passivement des produits phytosanitaires, ce qui porterait atteinte à la pureté des vins biologiques. On ne peut juger de la qualité d'un vin que si l'on connait les localités, la façon du vigneron de travailler dans le vignoble, le volume de sa récolte et le type de vinification qu'il opère.

Si vous partagez cette conviction et s'il est important pour vous de savoir où et par qui vos vins biologiques sont produits et mis en bouteille, vous êtes ici chez vous et avez peut-être trouvé un nouveau fournisseur chez qui vous procurer vos vins bio.

Oenologiquement vôtre,
Erich_Hartl